Scamming

Le scamming est un terme anglosaxon utilisé pour désigner toute les arnaques notamment sur internet. Les arnaques consistent principalement a obtenir d’une personne (la victime) qu’elle effectue un virement depuis son compte bancaire. La victime se fait pièger car elle reçoit de l’argent sur son compte provenant soit d’un compte hacké (via une technique de phishing) soit un chèque (volé voir faux). L’astuce réside dans le fait que la victime effectue le virement (généralement via Western Union) avant que sa banque ne l’informe de l’opposition. Ainsi une victime qui transfere 3000 euros en cash sur un compte étranger, perd cette somme, mais également le même montant lorsque la banque fait opposition sur le virement frauduleux ou le faux chèque soit 6000 euros.*

Il existe une infinité de scam ou d’arnaques.

La technique du faux recrutement dans l’import-export :

L’une des techniques les plus connues consiste pour le scammer a fabriquer un faux site d’une entreprise d’import-export. Le scammer créé ensuite des offres d’emploi sur des sites de recrutement pour cette fausse société. Pour sa première mission lLa victime reçoit de l’argent sur son compte (provenant de compte bancaires hackés) et doit renvoyer l’équivalent en matériel ou en mandat cash dans des pays généralement exotiques. Elle perçoit une commission.

Lorsque la banque du compte bancaire piraté fait opposition, la victime du scammer a déjà envoyé l’argent en mandat cash ainsi que le matériel. Elle ne dispose d’aucun moyen pour se faire rembourser.  Certains magistrats instructeurs français mettent en examen pour complicité les victimes qui jouent portant un rôle évident de mûles.

Il existe des dizaines de variantes de cette arnaque dite « nigérienne ». Elle suppose généralement une combinaison entre le scamming et le phishing.

Le scammer et ses complices peuvent être poursuivis notamment pour fraude.